- ANNEES 80-90, L'AIRE MODERNE -

Publié le par soutien-emancipation

 

eva-herzigova-wonderbra hello boys 1990

 

les looks de sc ne de madonna 254245191 north 320xMais curieusement, dès les années 80 le soutien-gorge revient en force. Là encore, il suffit de regarder les catalogues de vente par correspondance ou de se rendre dans les rayons "lingerie"  pour voir quelle place de choix est maintenant donnée à cet article. 

Dans les années 80, les femmes occidentales poursuivent leur "émancipation" : avortement, port du pantalon qui se généralise.. La libération sexuelle amorcée fin des années 60, se heurte début des années 80 au Sida. Malgré tout, la décennie marque le retour d’une certaine lingerie. C’est l’époque ou Chantal Thomass apporte un nouveau souffle ; des guêpières ultra sexy et féminine parés de tulle et de délicats points de Calais. Depuis lors, elle est portée dans un but de séduction ou d'érotisme, et est devenue un puissant symbole de féminité.


Après plusieurs décennies de consommation excessive, les années 1990 marquent un changement radical dans la façon d’acheter, donc de s’habiller. La mode des années 90 est influencée par les événements sociopolitiques de l’époque : le bloc soviétique vient d’éclater, le chômage augmente considérablement, le sida se propage de plus en plus et les banlieues font ressentir leur malaise. On arrête donc de s’intéresser au corps en tant que tel, on cherche plutôt à mettre en avant son identité.La mode des années 1990, c’est celle de toutes les tendances : les filles copient le look ultra girly des Spice Girls et les poitrines généreuses sont ramenées au gout du jour 1990(Samantha Fox ou Sabrina) avec elles les soutiens-gorge à balconnets. La célèbre publicité de la marque Wonderbra suscite un véritable engouement ; la top Eva Herzigova affiche un incroyable décolleté pigeonnant et le slogan « Hello Boys » montre que la marque mise tout sur l’érotisme et la séduction. C’est le début de la mode du push-up et du rembourrage. Le soutien-gorge, tel qu'on la connu à la fin du XXe siècle, à des connotations nuancées. Certains le perçoivent comme symbole d’émancipation : la femme assume sa féminité et partout, que ce soit dans la rue ou dans les médias, elle s’affiche en petite tenue comme pour revendiquer sa liberté. Mais elle peut aussi être vue comme objet sexuel, destinées à la satisfaction masculine. On peut en conclure que la banalisation du corps dénudé est la traduction d’une société aux mœurs nouvelles, régie par les médias. Les femmes sont de plus en plus satisfaites de leur condition, par conséquent la question de l’émancipation de la femme n’est plus centrale pour la plus part d’entre elles.

 

 

 

 

PHOTO 1 : Publicité Wonderbra, 1990 - google image
PHOTO 2 : Madonna portant le célèbre soutien-gorge crée par JP Gauthier - google image
PHOTO 3 : Dita Von Teese représente la pin-up moderne, 1999 - google image
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article